lundi 6 février 2017

L'amour des Loving

"Certaines erreurs sont pardonnables, d'autres moins. Nous aurions pu en éviter certaines...."


Résumé ~

Mildred Jeter et Richard Loving s'aiment. Ils se marient à la fin des années 1950, a Washington. Une nuit d'été, le shérif fait irruption dans leur chambre. Ils sont arrêtés puis emprisonnés. Car Richard est blanc, et Mildred est noire. Et les mariages "mixtes" sont interdits à cette époque dans l'Etat de Virginie. Ils seront bannis de chez eux, jusqu'à ce que deux avocats travaillant pour les mouvements des Droits Civiques s'emparent de l'affaire pour la porter devant la Cour suprême.
Cinquante ans plus tard, un jeune journaliste découvre cette histoire vraie et méconnue et révèle le rôle que joua le gouverneur de l'Etat dans la ségrégation…



Histoire / Univers ~

L'histoire de Mildred et Richard m'a énormément plu. L'auteur nous plonge dans deux univers. L'un dans les années 1950 et l'autre en 2008 et cependant les deux époques sont vraiment bien décrites, peut-être un peu trop !
Je n'ai pas envie de vous en dire trop au niveau de l'histoire pour vous laisser le choix de la découvrir.

Personnages ~

Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages mis à part à Mildred et Richard. Encore une fois je ne sais pas quoi dire sur les personnages secondaires, car je ne les trouves pas assez développés. 

Écriture / Rédaction ~

J'ai vraiment trouvé l'écriture de l'auteur vraiment belle, mais le fait qu'il s'éparpille dès qu'il parle d'un détail lors d'une description, m'a fortement gênée. Après, je pense que son métier de journaliste fais que les points historiques sont important pour l'auteur, mais pour ma part c'est quelque chose qui m'a vraiment dérangée.

En bref ~

L'histoire du couple dont le seul crime est de s'aimer m'a beaucoup plus, mais je n'ai pour autant pas apprécié ce livre à sa juste valeur puisque l'écriture de l'auteur ne m'a vraiment pas convenue.
Je le conseille aux personnes ayant soif de descriptions alambiquées.

★★☆☆☆


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire